LES PROFESSEURS

Ils sont à la fois comédiens, acteurs et /ou metteurs en scène professionnels, formés aux méthodes propres à Blanche Salant et Paul Weaver.

 Comédienne, metteure en scène, professeur de théâtre, Blanche SALANT coach des personnalités au cinéma et au théâtre et conduit la direction d’acteurs aux côtés de metteurs en scène et de réalisateurs. En France, Blanche SALANT a organisé des formations pour les acteurs professionnels, a animé des stages pour les réalisateurs à l’IDHEC et la FEMIS et a dirigé des stages à l’Ecole de Théâtre Les Amandiers de Patrice CHEREAU A Nanterre.

A New York, Blanche SALANT a enseigné à l’American Center for Stanislavski Theater Arts de Sonia MOORE. Elle a aussi crée son propre Atelier. Blanche SALANT a étudié avec Lee STRABSERG, Sonia MOORE, L’Equipe de GROTOWSKI, L’Open Theatre de Joseph CHAIKIN et les Ateliers du Corps en Mouvement avec Moshé FELDENKRAÏS. Elle a travaillé le jeu corporel (mime) à Paris avec Etienne DUCROUX, la danse classique avec Jean YAZVINSKI (directeur des Ballets Russes), la danse moderne avec la Compagnie de José LIMON. Elle a joué au Théâtre, au cinéma et à la télévision à New York et à Paris avec Etienne DECROUX et Alvin EPSTEIN.

Blanche SALANT est Chevalier des arts et lettres. Elle a été récompensée Meilleur Professeur et Meilleure Ecole Privée à plusieurs reprises par Le Guide du ComédienAvec Paul Weaver, ils sont nommés Rockfeller Artists in Residence à l’American Center.

Blanche SALANT dispense un cours d’Actors Training chaque semaine aux élèves sélectionnés en fin de cursus.

Formation

  •  Diplomée de l’E.N.S.A.T.T. (Rue Blanche )
  • Diplomée du C.N.S.A.D. classe d’Antoine Vitez
  • Atelier International de l’acteur sous la direction de Blanche Salant & Paul Weaver
  • C.A. professeur d’art dramatique  (13 février 2007)

Formations complémentaires 

Séminaire à l’institut International de l’acteur avec Oleg Koudriachov et Alexis Schelygin du théâtre de Moscou.

Ateliers Varan : Centre de formation à la réalisation de films documentaires

Tchekhov, psychologie en action sous la direction d’Anatoli Vassiliev – Festival Passages / Nancy.

Pédagogie théâtrale comme passion artistique, la formation des formateurs,direction d’Anatoli Vassiliev assisté de Natalia Isaeva – L’Arta.

Au théâtre :

Joue plus d’une trentaine de pièces sous la direction de Gabriel Garran, Pierre Romans, Chantal Bronner, Jacques Lassalle, Jacques Rosner, Jean-Pierre Dusseaux, Michel Deutsch, Christian Benedetti,  Philippe Lefèvre, Pierre Barrat, Claude Yersin, Simone Amouyal,…

En 2020 Anna dans la pièce « Passagères » de Daniel Besnehard  programmée au Théâtre du Lucernaire  pour 50 représentations

Au cinéma et à la télévision :

Tourne  notamment pour Patrice Leconte, Just Jaeckin, Claire Clouzot, Jacques Doillon, Raoul Ruiz, Cyril Collard, Patrick Chapuis, Christine François, Guy Marignanne, Charlotte Brändström,  Nicolas Picard Dreyfuss, Giles Bannier, JM Brondolo, Didier le Pêcheur, Thierry Binisti, Paul Planchon, Christian Faure, Gabriel Aghion, Marcel Bluwal, Michel Boisrond, Mike Andrieu, Charlotte Dubreuil, Philippe Lefevre, Michel Favart, Claude Santelli, Serge Moati…

Mises en scène :

« Le Thé avec Ivane » Festival d’Avignon/ Chartreuse de Villeneuve les Avignon

« Un contrat » de Tonino Benacquista, au Studio des Champs-Elysées, avec Jean-Pierre Kalfon et Rufus.

«  Ouvrière » d’après Franck Magloire / Théâtre du Jeu de Paume / Aix et CDN d’Angers, tournée partout en France, Théâtre Vidy Lausanne et Maison des métallos à Paris jusqu’en 2005.

2005 – Artiste associée de La Maison des métallos à Paris et membre fondateur de l’Association Rue du Conservatoire ( Association des élèves et des anciens élèves du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris ) Je crée et dirige le cycle « Des mots pour le dire », un Chantier exploratoire de textes contemporains, en partenariat avec la Maison des Métallos: Denis Grozdanovitch, Rémi De Vos, Ivane Daoudi, Marie Nimier, Roger Vailland, Bagheera Poulain.

« Un si joli petit voyage » d’Ivane Daoudi,  Vingtième Théâtre à Paris, avec Chantal Bronner, Elisabeth Catroux, Christophe Odent et moi même                             « Camoufle » de Rémi de Vos  théâtre du Lucernaire / Paris, avec Isabelle Hurtin.

«Trois soirées avec Roger Vailland » / Maison des métallos Paris.                  

«Le premier qui tombe » de Franck Magloire avec Magne-Hovart Brekke, Thomas Cérisola,  Sarah-Jane Sauvegrain, Julien Villa et moi même.

En réponse aux difficultés croissantes que nous rencontrons pour diffuser nos spectacles sur une idée d’Aurore Priéto, Emmanuel de Sablet et moi même, nous créons Le Label Rue du Conservatoire pour notre association dont je suis seule responsable .

Transmission :                                                                                              

2009/2010/2011
J’enseigne l’art dramatique pour les  3 cycles du C.R.R. d’Angers.

2012
– Invitée par Ariel Garcia Valdèz, directeur de l’ENSAD de Montpellier, je dirige un atelier de 6 semaines sur l’alexandrin classique /cinq présentations publiques.
– Dirige un atelier de formation et de recherche sur Andromaque de Racine au C.D.N d’Angers.

2013/14/15
Je transmets au Conservatoire Darius Mihauld, conservatoire  municipal du 14° arrondissement de Paris, en charge des 2
et 3 cycles d’art dramatique.

D’origine Anglaise et installée à Paris depuis 1981, Laura Benson est formée à l’École des comédiens de Nanterre-Amandiers (direction Patrice Chéreau et Pierre Romans). Elle débute en 1986 à la fois au cinéma (Hôtel de France) et sur les planches (Platonov) avec Patrice Chéreau. Une vingtaine de spectacles la voient travailler sous la direction, entr’autre, de Luc BondyPierre Romans, Stewart Seide, Irina Brook…  Sa prestation dans George, pièce qu’elle a conçu et coécrite avec Nathalie Bensard, lui vaut une nomination aux Molières dans la catégorie « révélation ».

Au cinéma, elle a été dirigée par Jacques Doillon, Stephen Frears, Alain Resnais, Robert Altman… Plus récemment, on peut la voir dans « les Profs 2 », « Knock ».  Elle tient le rôle principal dans « Touch Me Not », le premier long métrage de la cinéaste roumaine Adina PintilieOurs d’Or à la 68ème Berlinale.  Cet automne, elle tournera avec Kuba Czekaj.

Depuis 2009, elle enseigne le théâtre à l’Atelier Blanche Salant et accompagne des comédiens pour les aider à préparer leurs rôles.

Danseuse de formation, Zaïra BENBADIS rencontre Blanche SALANT en 1982 et commence son travail avec elle. Elle entre en parallèle au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris en 1983 ou elle suivra le cursus complet et travaille régulièrement avec Blanche jusqu’en 1997.

Elle passe un Mastère de Traduction de théâtre – De l’Anglais au Français à L’université de Londres.
Elle est aussi doublure voix. Elle est entre autre la voix française du Docteur Bailey dans la série à succès « Grey’s anatomy ».
Au Théâtre, elle a travaillé avec des metteurs en scène comme Jean Pierre MIQUEL, Jeanne CHAMPAGNE, Mehmet ÜLÜSOY  et Jérôme SAVARY.
Ses rôles marquants  sont :
Héloïse dans Héloïse et Abelard
Charlotte Von Stein dans le long monologue (2h20) de Peter HACKS Conversation chez les Stein sur Mr De Goethe absent
Bec de lièvre dans Le Grand Cahier de Agota KRISTOF.

  • Acteur depuis 1971 – Comédie Française de 1987 à 1991.
  • Prix Daniel Sorano / Nommé aux Molières / Chevalier des arts et des lettres.
  • Adapte la méthode de travail “The Power of the Actor“ d’Ivana Chubbuck.  Editions Dixit – La transmission du savoir dans l’audiovisuel
  • S A C D (auteur)

Formation

  • CREPS (professorat d’EPS)

  • Conservatoire : art dramatique, art lyrique.

  • Danse classique et modern jazz.

Formations complémentaires

  • DESU de « Conseil en ressources humaines : coaching » – Paris 8 université SFC. 2004 2005
  • Certifié PERSONA GLOBAL les Styles de Communication / Styles Sociaux
  • Praticien en Shiatsu diplômé – Fédération Française de Shiatsu  www.ffst.fr.
  • Psycho somatisation – Centre école Yoga et Shiatsu Yoga et Shiatsu – Roland San Salvadore
  • Techniques Thaï  Jaidee massage
  • Hypnose et shiatsu  – Marlyse Schweizer Corps et hypnose ou Comment remettre les humeurs 
  • Assistant/ et formateur, école – Qi Seï Do – Ecole franco-japonaise de Shiatsu traditionnel …

Arts martiaux

  • 4eme dan karaté shotokan. FFKMA
  • Do In Shin Sen Do, est un composé d’exercices pour le développement physique, la sérénité mentale et l’élévation spirituelle  (Michio Kushi / éditionTrédaniel)

Chris MACK est de double nationalité : Française et Américaine.
Après la préparation d’un doctorat en Art Dramatique à City University of New York Graduate Center, il commence un long parcours de professeur et coach.

Quelques unes de ses expériences :

Coach d’acting in English pour EICAR (Ecole des métiers du cinéma et de la télévision)
Stages d’Acting pour les réalisateurs a l’EICAR
Coach pour le New York Film Academy à la FEMIS 
Coach d’Acting in English dans des écoles de théâtre
Coach d’Acting pour Acting on camera, masterclass, et autres ateliers à Bilingual Acting Workshop depuis 2005.

« S’il y a un domaine dans lequel je suis à l’aise, c’est celui d’aider un acteur à se sentir libre, à se livrer sans concession, à faire des choix simples et sincères, parfaitement à l’écoute de lui-même. J’aime travailler avec les acteurs car chaque collaboration me permet de découvrir les nombreuses richesses de chacun. Je suis à la fois bienveillant et plein d’imagination, et mes indications sont précises et détaillées. »

Estelle BORDACARRE s’intéresse depuis longtemps au théâtre de la choralité, cette forme nouvelle d’un théâtre qui serait celui d’un choeur sans héros. Tout son travail consiste à faire naître chez l’autre le sentiment de « l’être ensemble ». Le travail de la choralité pose la question de l’engagement collectif au service du jeu sur le plateau. Comment Je peut exister par et pour l’Autre. Au travers d’exercices tirés de la pédagogie du Théâtre du Mouvement (mime corporel) et de la danse butô ayant traits au regard, à l’écoute, à la concentration, la lenteur; la mémoire sensorielle, l’espace, le partage de la parole et du mouvement, le jeu collectif, l’expression corporelle, elle propose de développer le sens de l’écoute, l’ouverture à soi, à l’autre et au public.Toute sa recherche consiste à développer un travail sur l’état de présence individuelle au profit d’un choeur collectif. Estelle BORDACARRE étudie l’art dramatique à l’Ecole du Passage jusqu’en 1991. Elle se forme ensuite à la marionnette, la manipulation d’objet, au théâtre gestuel et corporel, au théâtre masqué, à la danse butô. Elle est engagée par la Compagnie Nada Théâtre puis par La Compagnie du Théâtre du Mouvement. Elle fait partie depuis 2002 du collectif Les Souffleurs commandos poétiques. Elle enseigne depuis 10 ans le théâtre auprès d’élèves de terminale en option théâtre, au sein de la Compagnie du Théâtre du Mouvement, à l’UFR d’Etudes théâtrales de la Sorbonne Paris 3, aux élèves en licence d’Etudes Théâtrales et à l’Atelier Blanche Salant & Paul Weaver. En 2005, elle créé la Compagnie EMOI71 avec des artistes professionnels et amateurs, en résidence à Anis Gras, le lieu de l’Autre. 

Ses créations : Grand’Peur et misère du IIIème Reich de Bertolt BRECHT, Genres et Si on n’avait pas la mer, d’après Home de S.Storey et M.Duras. En 210, elle monte son propre solo de clown, Rien.

Diplômé en 1984 du Conservatoire des Arts du Mime et du Cirque de Paris, Claude a débuté sa carrière à l’Opéra national de Paris sous la direction du chorégraphe Milko Sparenbleck dans l’opéra Macbeth  mis en scène par Antoine Vitez. Comédien et metteur en scène au sein de la compagnie du Théâtre du Mouvement dirigé par Claire Heggen et Yves Marc pendant une vingtaine d’années, il a participé à pratiquement toutes ses créations.

Enseignant pour le travail gestuel et l’analyse du mouvement, il axe son travail sur une approche sensible de musicalité du geste et du verbe. Au sein de sa propre compagnie il a mené ses recherches et créations tout en collaborant à nombre de spectacles de théâtre, danse, cirque, chant, et avec des sportifs de haut niveau. Praticien, membre de Feldenkrais-France certifié, il enseigne la méthode depuis 2007. Il a dispensé ses cours auprès des professeurs du conservatoire et des personnels de la ville des Lilas. Il est enseignant pour le théâtre gestuel et l’analyse du mouvement à l’école du Samovar à Bagnolet.

 

Née en 1984, Jessica se forme d’abord au théâtre de 2000 à 2006 au Cours Florent en suivant notamment les enseignements de Régine Ménauge-Cendre, Cédric Prévost, Laurent Montel et Jean Pierre Garnier.Elle se forme ensuite au chant auprès de la cantatrice Isabelle Jandeau. Sa formation se poursuit plus tard auprès d’Harmoniques.

Elle y suit des formations d’interprète et d’accompagnement scénique, mais aussi une formation à la pédagogie de la voix. Elle travaille avec Géraldine Ros, Monique de Saint Ghislain, Jean Yves Pénafiel. Mais aussi Marie Giraud et Lydie Callier et Christine Bertocchi entre autres. C’est ici que Jessica rencontre une pédagogie vocale articulée autour du travail du corps.

Jessica a joué dans plusieurs projets comme, Le Ruban Noir création de Sylvain Guichard , le Songe d’une nuit d’été mis en scène par Celine Textier Chollet, Les Enfants d’Edouard Bond au théâtre des Enfants Terribles et à Aurillac, mis en scène par Jehanne Gascoin et Néocortex création Yves Jannic mis en scène par Marie Maucorps, en 2016 joué au théâtre de Belleville. Elle coécrit et met en scène avec Jehanne Gascoin la pièce de théâtre Femmes du Monde, inspirée par le travail du peintre/photographe Titouan Lamazou.

Elle a travaillé avec le groupe de hip hop français les Despykopat. Ils ont joué notamment à la fête de l’Humanité et en première partie du groupe Beat Assaillant. Elle a participé au projet, Melle Théodore, duo vocal de variété française, et, a enregistré un EP pour le projet Elle est aujourd’hui, chanteuse du groupe de métal Gaidjinn et du projet trip-hop Fury.  Elle compose les mélodies et arrangements vocaux et écrit les textes.

Pédagogue depuis 2009 Jessica participe aux formations de l’Atelier Blanche Salant et Paul Weaver. Elle a travaillé au Studio Internationale des Arts de la scène de 2009 à 2013. Elle travaille également en cours particuliers.

Danseur contemporain et improvisateur, Ostéopathe DO, diplômé en psycho-somatique de l’université Paris 5, Co-fondateur et Co-directeur de Tamalpa France (école de formation en Life Art Process®), et Éducateur somatique enregistré auprès de ISMETA. Il a à coeur de mettre les individus en mouvement, de les (re)connecter à eux-même et à leur potentiel créatif pour développer leurs possibilités d’être et d’agir.

Il intervient depuis plusieurs années à l’Université de Lyon (DU d’Education aux Pratiques Somatiques) et à l’Université de Toulouse Jean Jaurès, propose des ateliers, stages et actions sociales auprès de publics variés (adolescents, femmes en situation de violences conjugales et de précarité, étudiants de théâtre) en lien avec la pratique du Life/Art Process®. Il envisage l’art comme un catalyseur pour travailler sur des problématiques personnelles, inter-personnelles, sociales et communautaires.

Il s’est formé comme comédien à l’Atelier Blanche Salant à Paris, avec Jack Waltzer, et avec Jock MacDonalds. En tant que danseur contemporain et improvisateur, il s’est formé avec Ann Lewis, Anna Halprin, Dimitris Kraniotis (courant Jérôme Andrews), Christine Kono et G. Hoffman Soto. Ces chorégraphes ont en commun de replacer le travail somatique et l’écoute sensible du corps au centre du processus créatif avec l’improvisation comme ingrédient premier de création. Il a dansé et performé pour Anna Halprin, les collectifs Ludwig (Dimitris Kraniotis & Christine Kono) et Molayo (G. Hoffman Soto), les compagnies ChoréOnyx de Bruce Taylor, alluna de Marie Motais, La Voix de l’Ourse de Marie-Laure Gilberton. Il a également tourné dans quelques clips et publicités.

Née dans l’univers du théâtre, fille de Guy Rétoré, Catherine Rétoré a suivi ses études au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. C’est là qu’elle rencontre Jean-Pierre Romond, trompettiste qui a une classe de maîtrise respiratoire. Elle aborde les textes du répertoire classique et les textes contemporains sous la direction de nombreux metteurs en scène : Aline César, Jacques Lassalle, Jean-Louis Benoît, Marie-Hélène Dupont, Anne-Laure Liégeois, Philippe Adrien, Christophe Perton, Patrice Chéreau, Denis Llorca, Gérald Chatelain… Au cinéma et à la télévision, elle tourne avec Alain Tanner, Robin Davis, Philippe Arthuys, Sylvain Monod, Denis Llorca, Caroline Huppert…

Musicienne, flûtiste, elle a écrit et mis en scène une biographie de Nadia Boulanger « 36 RUE BALLU, NADIA BOULANGER », un spectacle de théâtre musical où elle incarnait  la musicienne et pédagogue. Elle a enseigné la respiration au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Aujourd’hui, elle dirige L’École de la Respiration Sandra-Romond, et enseigne la respiration physiologique profonde dans de nombreux établissements.

« La culture de la respiration nous donne accès à la concentration, à la présence, à la spontanéité, à l’intensité, à l’équilibre, au parler juste, au geste juste, à l’interprétation juste. Ce travail nous rend en meilleure santé, morale et physique : « il nous aide à devenir des femmes et des hommes tout simplement », disait Paule Sandra. La respiration est un levier sur lequel tout s’appuie. Elle nous relie à tout : à nous-même, à la nature, aux autres. Grâce à ce travail de fond, nous ne nous sentons ni seuls ni isolés. Elle nous donne la force pour les épreuves, cette force qui nous porte sans volontarisme ni autoritarisme. »

http://www.ecoledelarespiration.sitew.com

Né au Kerala en Inde du Sud, Karuna et fils et petitfils d’acteurs Kathakali. Elève de Gopi ASHAN et Ramankutto NAIR ASHAN pendant 8 ans, il intègre le Centre International de Kathakali à New Delhi ou il exerce en tant que professeur pendant 4 ans. Invité par le Centre Mandapa de Paris en 1978, il enseigne alors en France et donne des représentations. Karuna travaille avec la troupe de Peter BROOK au Théâtre des Bouffes du Nord, avec la troupe d’Ariane MNOUCHKINE au Théâtre du soleil, l’Ecole de Marionnettes de Charleville Mézières et les artistes du Théâtre Equestre Zingaro. Il fait découvrir aux acteurs que le Kathakali est une discipline complémentaire à leur travail.

Ses ateliers sont idéaux pour les gens du théâtre et particulièrement bénéfiques aux acteurs. L’entraînement physique de base du Kathakali leur permet de prendre conscience de muscles jusqu’alors inutilisés ou inconnus, essentiellement ceux des yeux et du visage. C’est aussi une gymnastique gratifiante pour le cerveau qui est utilisé au maximum. Un acteur doit apprendre à maintenir un lien constant entre le corporel et le mental. A travers cet entraînement, l’acteur apprend à être en même temps centré et libre pour devenir maître de ses émotions.

atelierblanchesalantMusicologue, Marianne SELESKOVITCH enseigne le chant et le chant choral depuis une quinzaine d’années. Elle est titulaire du Diplôme d’Etat de Professeur de Musique.

Passionnée de musique moderne et contemporaine, elle s’intéresse très tôt aux différentes formes de vocalité et se spécialise dans le théâtre musical. Elle travaille régulièrement avec des comédiens (Théâtre du Frêne, Compagnie Les Epis Noirs).

Passionnée par l’écriture et la mise en scène de spectacles vivants où le corps a le rôle principal.
 Praticienne certifiée de la méthode Feldenkraïs. 

Actrice au Théâtre du Mouvement, dirigé par C.HEGGEN et Y.MARC,  pendant 12 ans.

 Elle crée avec Lucas THIERY Lettre au Porteur, duo sur les Portés qui la mène à travers de nombreuses tournées et stages en France et à l’étranger. Elle fonde le collectif d’acteurs In Extremis et s’engage dans la mise en scène. En 2000, elle crée la compagnie In Extenso 93 avec François PILON, comédien- clown.

 Au sein d’In Extenso 93, elle met en scène La Voleuse aux Pieds Noirs, pièce gestuelle ;
 Nagelja, spectacle d’extérieur sur la Slovénie et C’est moi qui décide, solo clown.
Parallèlement à son activité dans la Compagnie, elle travaille avec d’autres partenaires et met en scène Carna, duo cirque (Cie Carnaboul System) , co-met en scène les spectacles jeune public Le Miroir ( J.C Giraudon) et Ferme les yeux et regarde au loin (Jérôme Pisani -Natalie Rafal). Elle poursuit son activité de transmission pour les jeunes clowns du Samovar et pour les étudiants de l’Institut d’études théâtrales de la Sorbonne.

Enseignante certifiée pour la pratique en groupe et la pratique en individuel, Francine FERRER est membre de la Fédération Feldenkraïs France et de l’International Feldenkraïs Association. Elle est également compositrice de musique électroacoustique pour le spectacle vivant (le théâtre, la danse, le théâtre du mouvement, le théâtre d’objets). Après une pratique d’une dizaine d’années de Taï Chi, elle a eu envie de développer cette recherche sur le mouvement. C’est au cours de son travail auprès des danseurs qu’elle a découvert la méthode Feldenkraïs et qu’elle a ressenti combien cela permettait d’affiner la conscience, la connaissance et l’usage de soi. La façon dont ce processus d’apprentissage invitait chacun à être acteur de la découverte des potentialités de son corps.

Son parcours d’enseignante Feldenkraïs depuis Janvier 2014 :

  • Ecole d’ingénieurs (Supméca Institut Supérieur de Mécanique de Paris)
  • Ecole de formation d’acteurs (Atelier Blanche Salant & Paul Weaver)
  • Le Chant des possibles (Centre de pratique corporelle et vocale)
  • Accompagnement de comédiens et danseurs durant la création de leur spectacle par des échauffements Feldenkraïs (Compagnie Ballade, Compagnie Eltho, Compagnie de l’Alambic)
  • Cours hebdomadaires et séances individuelles IF en studio privé

Mime de formation (mime corporel dramatique – technique d’Etienne DECROUX) au sein du Théâtre de l’ange fou sous la direction de Corinne SOUM/Steven WASSON), elle devient leur actrice avant leur départ pour Londres. Elle enseigne cette technique en Italie et en Colombie pendant des workshops auprès des publics d’amateurs ou de professionnels et est praticienne de la méthode Feldenkraïs certifiée selon les normes internationales. Elle souhaite promouvoir, développer et transmettre l’art du mouvement sous toutes ses formes dans les champs du spectacle vivant.

« Découvrir et faire découvrir l’univers moteur dans toute sa richesse et singularité reliant écoute, précision et profonde reconnaissance du corps ému, c’est essentiel pour moi… »