Témoignages

Blanche SALANT a été mon élève. Elle a à la fois les qualités d'une comédienne et les compétences d'une directrice d'acteurs

Lee STRASBERG - Actor's Studio
Ariane MNOUCHKINE Formation atelier Blanche salant cours de théâtre et cinéma

Rares sont ceux qui ont la passion, les connaissances, la sensibilité et le don de guider, stimuler et aider les comédiens à s'épanouir. Paul Weaver et Blanche Salant sont de ceux-là

Ariane MNOUCHKINE

Paul WEAVER et Blanche SALANT remplissent largement et généreusement tous les critères du bon professeur d'art dramatique: passion d'enseigner, capacité de communiquer cette passion à leurs élèves et les résultats

Peter BROOK
Vincent Cassel professeur blanche salant la haine

Blanche SALANT m'a coaché, elle m'a aidé à préparer "La Haine". Quand j'ai commencé le tournage, j'étais remonté à bloc. C'est elle qui, en quelque sorte, m'a armé pour le film. Un de ces jours, je vais retourner chez Blanche SALANT.

Vincent Cassel
Amira casar formation parcours carrière école de théâtre cinéma Atelier Blanche Salant Paris meilleures écoles

Blanche SALANT m'a appris à construire un personnage en travaillant en amont de façon autonome, de sorte qu'en arrivant devant le metteur en scène, ma palette soit la plus large possible, et du même coup mon aptitude à répondre à ses attentes... Cette femme est un baromètre de vérité. Avec elle, impossible de tricher. Elle a mis toute sa vie au service de son art. Comme tous les grands.

Amira Casar
Formation Karin Viard Ecole de théâtre cinéma atelier blanche salant

Avec Blanche j’ai découvert qu’on pouvait s’approprier des choses et qu’on était pas seulement soumis au résultat de cette chose, mais que le cheminement, la démarche pour arriver à dire une phrase était au moins aussi importante que le résultat lui même.

Karine Viard

Nous sentions avec Blanche Salant que ce n'était pas tellement le jeu qu'elle voulait nous révéler que notre vérité dans le jeu. On découvrait que cette nécessaire vérité n'accepte pas la virtuosité, l'effet ou le catalogue du savoir-faire. Et qu'elle n'existe aussi qu'avec la vérité du partenaire. Deux notes justes pour un accord. Il faut se préparer a l'échange avec son ou ses partenaires dans le domaine du vrai.

François Cluzet

J'ai découvert un cours excellent, celui que dirige Blanche SALANT. Elle est très rigoureuse. C'est une femme qui a un regard sur les gens, une perspicacité, une espèce de faculté à les cerner très rapidement et à savoir leur parler là ou ils vont comprendre. Elle essaie de trouver les moyens de faire entendre ce qu'elle voit et ce qui manque chez la personne qui est en face d'elle. C'est quelqu'un de très attentif. Elle est essentielle dans ma vie d'actrice.

Christine BOISSON

Le travail de Blanche SALANT est le plus abouti que je connaisse. C'est une ouverture totale de l'individu

Dominique CONSTANZA - Sociétaire de la Comédie Française

Inlassable et extrêmement attentive, Blanche SALANT coach des comédiens depuis bientôt trente ans à l'Atelier International de Théâtre, fondé en 1973 avec son mari Paul WEAVER. Ses adeptes : Amira CASAR, Christine BOISSON, Vincent CASSEL et Karine VIARD. Outre le travail de la voix, des textes et de l'improvisation, ce temple reconnu de l'art dramatique propose des ateliers collectifs de prise de conscience du corps, comme la danse contemporaine, le Kathakali et surtout la méthode Feldenkrais.

Elle - Isabelle Sansonetti

Blanche SALANT est une référence...la réputation de Blanche Salant n'est plus à faire... "Passer une audition devant elle, c'est déjà un honneur" confie un candidat.

Paris Match - Carine Cepi

L'Atelier Blanche Salant et Paul Weaver est devenu une référence incontournable dans le métier... Une des références parisiennes incontestées dans le domaine souvent contestable de la formation de l'acteur.

Le Nouvel Obs

Formation de comédiens débutants, atelier pour les comédiens plus chevronnés, qui viennent chez SALANT et WEAVER pour continuer à être en exercice entre deux films ou deux pièces. Ils ont contribué à faire de L'Atelier International de Théâtre l'un des lieux les plus sérieux en la matière.

Les cahiers du Cinéma

Il faut accorder une place particulière à l'Atelier International de Théâtre fondé en 1973 par Blanche SALANT et Paul WEAVER à l'Américain Center... Ils ont effectué une véritable réflexion sur la formation de l'acteur.

Joëlle Gayot

Depuis quelques temps, et en particulier hier soir, j'ai compris une chose essentielle que m'apporte le théâtre. Souvent au quotidien, comme sans doute beaucoup de gens, j'ai du mal à être pleinement présent à ce que je fais. Je prends mon petit déjeuner en pensant à une réunion qui m'inquiète, je rédige un rapport en me remémorant une petite phrase blessante que l'on m'aurait dite, je dîne sans faire attention au gout des aliments, etc. Hier soir, pendant notre improvisation, rien au monde n'avait plus d'importance que cette jolie femme intimidante à qui je rendais une paire de lunettes égarées. C'était simple d'être pleinement présent à ça, du moins c'était beaucoup plus simple qu'au quotidien. Du coup, je profitais de cet instant bien plus que s'il avait réellement eu lieu. Jusqu'en septembre dernier, je faisais du théâtre dans une petite troupe amateur en province. J'y ai vécu de bons moments mais il me manquait quelque-chose. Il y a quelques temps, j'ai regardé le documentaire d'ARTE sur Blanche : "Agathe et le professeur de théâtre". Dans ce film, Blanche dis quelques chose comme "Le Théâtre révèle la vie.". La première fois que j'ai entendu cette phrase, cela me paraissait un peu abstrait. A présent, je crois comprendre ce qui me manquait et ce dont aujourd'hui je suis sûr d'avoir envie. Tout ce travail que nous faisons transforme cette grande pièce vide en un lieu un peu "magique" qui révèle la vie. Pour tout ça, merci".

Mathieu - Etudiant session 2011

Durant mes six années à l'Atelier Blanche Salant, j'ai constaté une évolution non seulement sur mon travail d'acteur mais aussi sur ma façon de me percevoir. Avant d'apprendre à jouer, j'ai le sentiment que l'atelier m a appris à partir de moi- même. A travers les différentes improvisations que j'ai pu proposer en première année, j'ai compris que le plus important n'est pas de donner aux spectateurs ce qu'ils ont envie de voir mais de s'oublier, de se surprendre soi même. Quand le travail de scène est arrivé dans mon parcours à l'atelier, les différents exercices et improvisations libres m'avaient appris à respirer, rester détendu, disponible afin de jouer sans figer mon personnage dans ce que je croyais savoir de lui. L'atelier m'a permis de développer une éthique personnelle dans laquelle l'amusement, l'imagination et la disponibilité sont devenus mes outils principaux. Pour finir je dirais que j ai appris à faire du texte un allié bienveillant, un compagnon de route et non un obstacle au plaisir comme je pouvais le percevoir à mon arrivé chez Blanche Salant. Une école que je recommanderais à tout comédien désireux d apprendre dans la passion.

Fréderic G - Etudiant session 2009